Polars Pourpres : Critique de Théâtre au sang d’Eliane Arav

Consulter l’article original Paris, Théâtre Charles Victor.La salle est comble pour cette représentation de Oh les beaux jours. Le public n’en sait encore rien, mais on s’active en coulisse. Et pour cause, la Winnie de la pièce de Samuel Becket, à savoir l’immense comédienne Tessa Saguine, manque à l’appel, elle qui n’a jamais fait faux bond … Lire la suite de Polars Pourpres : Critique de Théâtre au sang d’Eliane Arav