Paiement sécurisé avec 3D Secure

Portrait d’autrice : Isabelle Mercat-Maheu

Source : Ermontmagazine – n°214, janvier 2019

DU TRIBUNAL POUR ENFANTS AUX ATELIERS D’ÉCRITURE

Après quinze années passées auprès d’un tribunal pour enfants, Isabelle Mercat-Maheu démissionne de ses fonctions pour se lancer dans le métier d’animatrice d’ateliers d’écriture, après avoir été formée aux ateliers Élisabeth Bing: «Après mon deuxième congé maternité, j’ai compris que faire écrire les autres devenait la nécessité de ma vie». De son expérience professionnelle, elle puise ses connaissances et son intérêt pour le milieu carcéral, et comprend les raisons de proposer des ateliers d’écriture dans les prisons. «Ma précédente vie professionnelle m’avait permis d’être en contact avec des personnes que la vie n’a pas ménagées, qu’elles soient actrices ou victimes de ce qui leur arrive. Je savais que je pourrais travailler avec ce public avec une distance professionnelle et que je ne serais ni effrayée ni fascinée.

Depuis 22 ans, notre Ermontoise compose avec deux types de publics : «Des personnes pour qui l’écriture n’était pas gagnée», et d’autres qui ont le projet de travailler leur écriture et éventuellement de publier.

«Je savais que j’irais faire écrire les publics que j’avais déjà fréquentés», précise-t-elle. Ainsi, elle œuvre, quinze années durant, au sein de deux maisons d’arrêt : maison d’arrêt du Val-d’Oise (MAVO) et Fleury Mérogis, mais aussi dans des maisons de retraite (huit années à Ermont) et des clubs du 3e âge. Pendant un an, elle participe également à un projet européen avec la Bibliothèque nationale de France (BNF) et le café social de Paris, avec des personnes issues de l’immigration: « Toutes les situations de déséquilibre sont, selon moi, propices à l’écriture, elles représentent un facteur stimulant».

En parallèle, Isabelle Mercat-Maheu propose aussi des ateliers avancés avec «des gens qui souhaitent publier et ma façon d’être en leur compagnie est différente» : écriture autobiographique, romans, nouvelles… De l’aide à la rédaction jusqu’aux conseils pour se faire éditer.

UNE LONGUE HISTOIRE AVEC ERMONT

Son histoire avec la ville débute il y a presque vingt ans. En 2000, elle anime des ateliers dans les deux lycées profession- nels : Ferdinand-Buisson et Gustave-Eiffel. De 2003 à 2013, elle mène ses ateliers au Centre socio-culturel Les Chênes, pour des bénévoles de l’accompagnement à la scolarité et pour les enfants, ainsi que dans des écoles élémentaires.

En 2003, elle travaille sur un projet inter- générationnel, avec la Médiathèque intercommunale André-Malraux, les écoles Daudet, Ravel et Jaurès, et la maison de retraite Les Primevères. Pour ce projet, la ville reçoit le Prix Territoria de l’innovation publique dans la catégorie Service de proximité.

Depuis 2017, notre écrivaine anime des rencontres littéraires dans les médiathèques de Val Parisis (Marie-Hélène Lafon et Delphine de Vigan à Ermont, par exemple).

«MARCHER SUR SON OMBRE »

Dans son dernier livre, Marcher sur son ombre, sorti en novembre dernier, Isabelle Mercat-Maheu retrace avec précision la journée d’un père et sa fille dans deux espaces clos. Incarcéré pour trois ans dans la maison d’arrêt de Grenoble, Fabien attend, dans le quartier d’extraction, la venue de sa femme et sa fille. Élise, 9 ans, est dans le train en direction de Grenoble, et approche prudemment de son père au fur et à mesure que les kilomètres diminuent. Deux points de vue, deux sensibilités différentes qui évoluent en douceur au fil du roman, malgré la gravité de la situation. «Le roman est sorti aux Éditions Le Chant des Voyelles, une toute nouvelle maison d’édition qui a vu le jour au mois de novembre», conclut l’auteure.

Commandez en ligne le roman d’Isabelle Mercat-Maheu : Marcher sur son ombre →

Fermer le menu
×

Panier