La Fleur du Monde

(2 avis client)
La Fleur du Monde

Jeune poète et danseur, Mathieu Gabard s’est rendu en Israël et en Palestine pour tenter de comprendre cet écheveau de contradictions, de beauté et de douleurs. Sac au dos, invité le plus souvent chez l’habitant, accompagné de son amie danseuse, il multiplie les échanges fructueux avec des jeunes Israéliens et des jeunes Palestiniens.

Ces échanges, toujours sincères, sont entrecoupés de poèmes qui sont comme des respirations de l’auteur devant la splendeur des lieux avec toujours l’envie d’aimer, de rire, de danser, de partager et de constater chaque fois la profondeur de la souffrance humaine. Poèmes de circonstance et poèmes universels à la fois.

Dans ce récit poético-politique, on entend les voix d’Israéliens qui ne supportent pas l’armée, d’autres qui y voient des occasions d’apprendre, de se défendre ou d’être entre copains. Les voix des Palestiniens, elles, racontent comment survivre par la débrouille à toutes les formes d’absolu désespoir.

Quant à la Fleur du monde, c’est ainsi que les Palestiniens nomment la passiflore. Pour d’autres cultures, cette fleur représente la Passion du Christ, ou le martyr, ou juste une petite grenade. Je l’appelle paciflore, fleur de la paix, dit l’auteur. Comme un souhait. Ici ses fruits foisonnent, dit-il, j’en mange beaucoup, même si les petites graines nichées dans la chair acidulée sont un peu dures à croquer.

Informations complémentaires

15,00

Vous êtes libraire ?

Commandez nos romans directement en ligne grâce à votre compte dédié.

Pour accéder à votre interface de commande en ligne, rien de plus simple : Inscrivez-vous, entrez vos coordonnées professionnelles et procédez directement à l’achat au tarif professionnel depuis notre boutique en ligne.

Description

Babelio

Extrait : Repéré dans la liste de la masse critique de Janvier ! Reçu assez vite, lu, avalé, savouré, relu avant fin janvier. Je ne m’étais pas trompée, c’est une merveille. (…) Nous partageons les discussions avec ces deux populations en guerre depuis la nuit des temps, mais dont les individus veulent la paix, pour eux, pour leurs enfants, tout en se faisant la guerre, en critiquant leurs politiciens qui ne cherchent qu’à tirer des bénéfices de cet état.
Et l’auteur ajoute ses pointes, légères mais acérées, ses jeux de mots vifs et mordants, ses allers et retours, ses questionnements et les réponses de ses interlocuteurs : de la poésie au quotidien, bouleversante et percutante, violent parfois, comme le monde qui nous entoure et où pousse « La Fleur du monde » .Cueillez cette fleur, cette paciflor, écrivez la avec un c ou avec ss, qu’elle soit fleur de paix ou fleur de la passion, laissez la s’infiltrer en vous, infuser dans votre esprit, puis, reprenez en une tasse !

Lire la suite et l’ensemble des critiques sur Babelio livres gabard mathieu la-fleur-du-monde

Mare Nostrum

Quand la danse, le voyage et la poésie se rencontrent en Orient, cela donne “La Fleur du monde”, un récit en prose et en vers à la découverte de l’autre.
Au commencement, il y a la curiosité. Le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal est celui du questionnement. Et la première de ces connaissances aboutit à la reconnaissance mutuelle des corps nus. Au commencement de la création littéraire il y a le verbe. Au commencement de toute poésie il y a le voyage. Danseur-poète, Mathieu Gabard empaquette sa curiosité dans un sac de toile et se jette sur les routes et les canapés d’Israël et de Palestine en compagnie de Daphné. La curiosité.

Découvrir l’article complet sur Mare Nostrum

Critique de Pierre Josse pour La Fleur du Monde

2 avis pour La Fleur du Monde

  1. Librairie Fiers de Lettres

    Coup de coeur de la librairie Fiers de Lettres, à Montpellier: À la fois récit de voyage et recueil de poèmes, ce livre hybride nous embarque en Israël et en Palestine, chez l’habitant. Un regard curieux et sensible, une écriture magnifique.

  2. Amélie D. sur Fnac.com

    superbe voyage israelo palestinien
    Partir à la découverte d’un pays, c’est le rêve de beaucoup de monde. Sac à dos, passeport et…partir. C’est cela l’aventure. C’est le cas de l’auteur. Partir, découvrir Israël et la Palestine. Découvrir des peuples. Des personnes. Des idées. Remonter le cours de l’histoire de deux pays. Un artiste, un poète en goguette. Un homme à l’âme chantante. Tel nous parait Mathieu Gabard dans le récit de son voyage. Dans un pays en dichotomie. Un pays à double âme. Un pays où les peuples, quel que soit le côté du mur, ont quelque chose à dire. A raconter. Sur une terre en souffrance. La fleur du monde est le récit de rencontres. Rencontres-discussions. Rencontres-recueils. Recueils de regrets. Recueil de colère. Recueil d’impuissance. Recueil-passerelle. Passerelle entre deux souffrances. Deux désirs de paix. Deux peuples qui vivent côte à côte avec un regard perdu vers un avenir hypothétique. La fleur du monde décrit une misère-souffrance profondément ancrée dans le cœur de deux peuples. C’est un récit qui les montre hagards, cherchant à survivre dans le chaos. Dans le monde. Deux peuples qui aspirent à la paix. Entre poème et prose, l’auteur danse avec un certain lyrisme sur les mots. Sur les maux. Sur les cœurs. Sur les discours de part et d’autre du mur. Sur la recherche unanime de paix et de liberté.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'auteur

Mathieu Gabard Mathieu Gabard est né en 1986. Il fait partie des jeunes poètes Génération Poésie debout (Temps des cerises, 2019). Il est aussi danseur dans la compagnie Puls’art.

Dernier ouvrage paru : CRA- 115 propos d’hommes séquestrés (Editions des Lisières, 2019).

Extraits

Extraits de La Fleur du Monde – Mathieu Gabard